30-31 janvier 2000Liban. Reprise des actions du Hezbollah

 

Le 30, le colonel Akl Hachem, numéro deux de l'Armée du Liban-Sud (A.L.S.), milice supplétive de l'armée israélienne dans la zone de sécurité établie par l'État hébreu dans le sud du Liban, est tué dans un attentat à la bombe. Le colonel Hachem était dans les faits le véritable chef de l'A.L.S. sur le terrain. Israël riposte en bombardant des positions du Hezbollah.

Le 31, un officier et deux sous-officiers de Tsahal sont tués lors d'une attaque du Hezbollah à Ezzieh. Cette organisation observait une trêve de fait depuis la reprise des discussions de paix israélo-syriennes, en décembre 1999, aux États-Unis. Ces actions coïncident avec le blocage des négociations.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30-31 janvier 2000 - Liban. Reprise des actions du Hezbollah », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-31-janvier-2000-reprise-des-actions-du-hezbollah/