Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

3 octobre 2022

France. Mise en examen du secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler.

Le Parquet national financier (PNF) annonce la mise en examen, le 23 septembre, du secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler pour « prise illégale d’intérêt » et son placement sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence ». Il lui est reproché d’avoir dissimulé ses liens familiaux avec le principal actionnaire de l’opérateur de fret italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC). Or, Alexis Kohler a approuvé la conclusion de contrats entre MSC et le Grand Port maritime du Havre, dont il est membre du conseil d’administration. Il a également pu prendre des décisions favorables à MSC dans le cadre de ses fonctions au ministère de l’Économie. En 2016, Alexis Kohler a occupé durant quelques mois le poste de directeur financier de MSC, avant de rejoindre l’Élysée. En août 2019, le PNF avait classé sans suite une première enquête relative à ces faits, avant que la constitution de partie civile par l’association Anticor ne provoque l’ouverture d’une information judiciaire en juin 2020. L’Élysée indique que le départ d’Alexis Kohler n’est pas envisagé à ce stade.

— Universalis

Événements précédents