3-31 août 1989France. Sécheresse et incendies dans le Midi

 

Le 3, au terme de quatre jours de lutte contre les incendies qui, favorisés par la sécheresse d'un été exceptionnel et attisés par un vent violent, ont ravagé le Sud-Est et la Corse, le feu semble maîtrisé, mais les dégâts sont considérables : 35 000 hectares de forêts ou de maquis brûlés, quatre morts, des maisons et des voitures détruites, à Hyères particulièrement, où la ville a été traversée par les flammes. Le nombre et la concomitance des départs de feu – cent cinquante en deux jours – laissent supposer que la plupart des sinistres sont d'origine criminelle.

Le 23, Henri Nallet, ministre de l'Agriculture, présente au Conseil des ministres un plan d'aide aux agriculteurs victimes de la sécheresse, d'un montant global de 580 millions de francs. Les organisations syndicales agricoles jugent ces mesures insuffisantes.

Du 28 au 31, de nouveaux et violents incendies se développent dans le Sud-Est et en Corse : les faubourgs de Marseille sont touchés, le massif de la Sainte-Baume ainsi que la montagne Sainte-Victoire sont défigurés. On déplore également d'autres foyers dans le Languedoc et le Roussillon. Au total, près de dix mille hectares sont détruits.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-31 août 1989 - France. Sécheresse et incendies dans le Midi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-31-aout-1989-secheresse-et-incendies-dans-le-midi/