3-25 mai 1990

États-Unis - U.R.S.S.. Vers une redéfinition du rôle de l'O.T.A.N

Le 3, le président Bush déclare que les États-Unis renoncent à moderniser leurs armes nucléaires à courte portée (moins de 500 km) stationnées en Europe. En outre, il annonce la réunion pour la fin de juin ou le début de juillet d'un sommet de l'O.T.A.N. chargé de définir une nouvelle stratégie occidentale après les récents bouleversements en Europe de l'Est.

Le 25, en visite à Moscou, le président Mitterrand défend devant Mikhaïl Gorbatchev le principe de l'appartenance de l'Allemagne unie à l'O.T.A.N. Le numéro un soviétique, qui craint de voir l'U.R.S.S. tenue à l'écart de la construction de la nouvelle Europe, rejette toujours cette éventualité, menaçant de bloquer les négociations sur le désarmement en Europe.

— Universalis

Événements précédents