3-16 avril 1987France. Attribution de T.F.1 au groupe mené par Francis Bouygues

 

Le 3, la Commission nationale de la communication et des libertés (C.N.C.L.) reçoit les candidats à la reprise de la chaîne de télévision T.F.1, dont la privatisation avait été annoncée en mai 1986. Les auditions sont retransmises en direct à la télévision : Jean-Luc Lagardère, P.-D.G. d'Hachette, doit se défendre en réfutant l'accusation selon laquelle la reprise de T.F.1 par son groupe entraînerait une excessive concentration des médias en France. Francis Bouygues, patron du premier groupe mondial de bâtiment et de travaux publics, plaide habilement en faveur de son projet.

Le 4, la C.N.C.L. attribue, pour 3 milliards de francs, 50 p. 100 du capital de T.F.1 au groupe mené par Francis Bouygues. Ce dernier détiendra 25 p. 100 de la chaîne, le Britannique Robert Maxwell, 12 p. 100, le groupe G.M.F.-F.N.A.C., 3 p. 100, les Éditions mondiales, 2 p. 100, Bernard Tapie, 1,66 p. 100, plusieurs banques (Société générale, Worms, Crédit lyonnais, Indosuez), entre 1 et 2 p. 100 chacune et un groupe d'entreprises de presse et d'édition,0,5 p. 100.

Le 16, Francis Bouygues remet officiellement à Édouard Balladur le chèque de 3 milliards de francs marquant le changement de statut de T.F.1, dont la réunion du conseil d'administration, le même jour, entérine la passation des pouvoirs entre Hervé Bourges et Francis Bouygues. Patrick Le Lay, conseiller de ce dernier, est nommé directeur général.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-16 avril 1987 - France. Attribution de T.F.1 au groupe mené par Francis Bouygues », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-16-avril-1987-attribution-de-t-f-1-au-groupe-mene-par-francis-bouygues/