3-12 novembre 1989Pérou. Élections municipales

 

Le 3, la journée de « grève armée », décrétée par la guérilla maoïste du Sentier lumineux (P.C.P.-S.L.) en préambule au boycottage des élections municipales, paralyse Lima dont les habitants craignent des attentats. En réaction, toute la classe politique et des dizaines de milliers de personnes manifestent en faveur de la paix dans les rues de la capitale placées sous la protection de l'armée.

Le 12, malgré une sanglante campagne d'intimidation, la participation au scrutin est massive — mais le vote est obligatoire. En dépit de son échec à Lima, le Front démocratique (Fredemo), coalition des partis de droite animée par l'écrivain Mario Vargas Llosa, remporte un net succès aux dépens du Parti social-démocrate (A.P.R.A.) au pouvoir – victime de son incapacité à juguler la crise économique – et de la coalition marxiste de la Gauche unie (I.U.) — sanctionnée pour ses divisions.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-12 novembre 1989 - Pérou. Élections municipales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-12-novembre-1989-elections-municipales/