Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

29 avril 2016

France. Rejet du salaire du PDG de Renault par l’assemblée générale des actionnaires.

L’assemblée générale des actionnaires du constructeur Renault rejette par 54,1 p. 100 des voix la rémunération annuelle pour 2015 du PDG du groupe, Carlos Ghosn – 1,2 million d’euros de salaire fixe, 7,2 millions en incluant la part variable. Les représentants de l’État notamment votent contre. C’est la première fois que la rémunération d’un patron d’une entreprise du CAC 40 est rejetée par les actionnaires. Le même jour, le conseil d’administration de Renault, passant outre l’avis consultatif de l’assemblée, entérine la rémunération de Carlos Ghosn. Le 3 mai, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron, qui sera soutenu par le Premier ministre et le chef de l’État, évoquera la possibilité d’un recours à la loi pour limiter la rémunération des grands patrons.

— Universalis

Événements précédents