28 juillet 1986U.R.S.S. – Asie. Offensive de charme de Moscou en direction de ses voisins asiatiques

 

Au cours d'un voyage dans l'Extrême-Orient soviétique, Mikhaïl Gorbatchev prononce un important discours à Vladivostock, au cours duquel il annonce plusieurs propositions concernant les relations avec les voisins asiatiques de l'U.R.S.S. À l'égard de la Chine, il insiste sur la volonté de l'U.R.S.S. de « créer un climat de bon voisinage » : il envisage « une baisse proportionnée du niveau des forces terrestres » sur la frontière commune, ainsi que le règlement du litige frontalier sur le cours du fleuve Amour, et annonce que la « question du retrait d'une grande partie des troupes soviétiques de Mongolie est examinée conjointement » avec les dirigeants d'Oulan-Bator. À propos de l'Afghanistan, le secrétaire général du P.C.U.S. annonce que l'U.R.S.S. rapatriera avant la fin de l'année six régiments, soit plus de 7 000 hommes, sur les quelque 120 000 qui y sont installés. Des propositions de coopération sont aussi adressées au Japon et aux pays de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (A.S.E.A.N.). À Pékin, Deng Xiaoping déclare, le 5 août, que le discours de Mikhaïl Gorbatchev comporte des « éléments positifs », et que la Chine va l'étudier soigneusement.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  28 juillet 1986 - U.R.S.S. – Asie. Offensive de charme de Moscou en direction de ses voisins asiatiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-juillet-1986-u-r-s-s-asie-offensive-de-charme-de-moscou-en-direction-de-ses-voisins-asiatiques/