27 octobre 2019Argentine. Élection d'Alberto Fernández à la présidence.

 

Le candidat de l’alliance Front commun, dominée par le Parti justicialiste (péroniste), Alberto Fernández, ancien chef de cabinet des présidents Nestor Kirchner et Cristina Fernández de Kirchner, remporte l’élection présidentielle au premier tour avec 48,2 p. 100 des suffrages – un score de 45 p. 100 suffit pour être élu. Sa vice-présidente est la sénatrice Cristina Fernández de Kirchner, qui est mise en examen dans plusieurs affaires. Le président sortant Mauricio Macri, candidat de l’alliance Ensemble pour le changement menée par Proposition républicaine (centre droit), obtient 40,3 p. 100 des voix et l’ancien ministre de l’Économie Roberto Lavagna (indépendant), 6,1 p. 100. Le taux de participation est de 81,3 p. 100. À l’issue des élections législatives organisées le même jour en vue de remplacer la moitié des parlementaires, Ensemble pour le changement dispose de 119 sièges sur 257 à la Chambre des députés et Front commun de 117. Le pays subit une grave crise économique et sociale depuis plus d’un an.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 octobre 2019 - Argentine. Élection d'Alberto Fernández à la présidence. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-octobre-2019-election-d-alberto-fernandez-a-la-presidence/