Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27 juin 1983

France. Mise en place de la politique militaire

Le 27, l'Assemblée nationale adopte définitivement le projet de loi de programmation militaire pour 1984-1988. L'armement nucléaire, avec environ 30 p. 100 des crédits d'équipement, reste prioritaire. Charles Hernu insiste sur le maintien de la force de dissuasion à un niveau suffisant. En outre, dans le cadre de la réorganisation de l'armée de terre, dont les effectifs devraient subir une diminution de vingt-deux mille hommes, Charles Hernu a annoncé la création d'une force d'action rapide (F.A.R.) qui pourra être engagée en Europe et outre-mer.

Le 27 également, les députés adoptent le projet de loi modifiant le Code du service national. Ce texte, qui prévoit que les appelés pourront demander une prolongation de leur service militaire afin d'acquérir une meilleure qualification professionnelle, suscite quelques protestations à gauche, en raison de la redéfinition, jugée insuffisante, du statut des objecteurs de conscience et du fait que la durée du service militaire n'est pas ramenée à six mois.

— Universalis

Événements précédents