27 décembre 2020Niger. Élections générales.

 

Mohamed Bazoum, candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), au pouvoir, arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 39,3 p. 100 des suffrages. Il était le dauphin désigné du président sortant Mahamadou Issoufou auquel la Constitution ne permettait pas de briguer un troisième mandat. Recueillant 17 p. 100 des voix, Mahamane Ousmane, candidat du Renouveau démocratique et républicain (RDR), se qualifie pour le second tour prévu en février 2021. Le taux de participation est de 69,7 p. 100.

Le PNDS, en progrès, remporte les élections législatives qui se déroulent le même jour, avec 48,2 p. 100 des suffrages et 80 sièges sur 171. Le Mouvement démocratique nigérien pour une fédération africaine enregistre un revers avec 11,5 p. 100 des voix et 19 élus, tout comme le Mouvement national pour la société de développement, qui obtient 7,8 p. 100 des suffrages et 13 députés. Avec le même score, le Mouvement patriotique pour la République remporte également 13 sièges. Le RDR obtient 7 élus avec 4,2 p. 100 des voix.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 décembre 2020 - Niger. Élections générales. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-decembre-2020-elections-generales/