Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

20 février 1994

Yémen. Accord de réconciliation au sein de la coalition au pouvoir

  • Article mis en ligne le

Les trois partis de la coalition au pouvoir signent, à Amman, un accord de réconciliation dont ils avaient approuvé les termes le 18 janvier et qui est destiné à mettre fin à cinq mois de crise politique. Le Congrès général du peuple du président Ali Abdallah Saleh, qui gouvernait au Nord avant l'unification du pays en mai 1990, le Parti socialiste yéménite du vice-président Ali Salem al-Bid, auparavant au pouvoir dans le Sud, et le mouvement islamique El Islah du cheikh Abdallah al-Ahmar, entré dans la coalition à l'issue des élections d'avril 1993, conviennent d'accroître la décentralisation administrative du pays, de neutraliser et de fusionner les forces armées et de prendre des mesures pour lutter contre le banditisme. L'accord répond largement aux exigences des Sudistes et de leur allié saoudien.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 18-19 octobre 1993 France - Yémen. Visite officielle du président François Mitterrand au Yémen

    Les 18 et 19, François Mitterrand effectue la première visite officielle d'un chef d'État français au Yémen. Il salue les « choix sages et courageux de ses dirigeants en faveur de l'unité et de la démocratie » – allusion à l'unification des deux Yémens, en mai 1990, à l'issue d'un processus démocratique...

  • 27 avril 1993 Yémen. Premières élections législatives depuis l'unification

    Lors des premières élections législatives organisées depuis l'unification des deux Yémens, le 22 mai 1990, le Congrès populaire général (C.P.G., ancien parti unique du Yémen du Nord) du président Ali Abdallah Saleh obtient cent vingt et un sièges sur trois cent un. Ses deux principaux concurrents, le...

  • 21-24 mai 1990 Yémen. Fusion des deux Yémens

    Le 21, les Parlements des Yémens du Nord et du Sud ratifient le projet de Constitution commune mis au point en 1981, après le conflit qui avait opposé les deux républiques en 1979.

    Le 22, la république arabe du Yémen, conservatrice, au Nord, et la république populaire démocratique du Yémen, marxiste...