Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27-31 décembre 1982

France. Recrudescence de la violence en Corse

Dans la nuit du 27 au 28, sept attentats à l'explosif ont lieu à Ajaccio. Trois policiers sont légèrement blessés à la suite de l'un d'eux. Le Front de libération national de la Corse signe ces attentats. Il reconnaît également demander un « impôt révolutionnaire » aux Corses nantis ainsi qu'aux « Français qui profitent de la colonisation ». Cette situation de violence – plus de huit cents attentats ont été perpétrés en 1982 – inquiète aussi bien la majorité que l'opposition et devient un enjeu politique national.

Le 31, un médecin-vétérinaire de Corte, Jean-Paul Lafay, est atteint de trois balles de revolver. Il refusait de céder aux menaces du F.L.N.C.

— Universalis

Événements précédents