Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26 juillet 1985

France. Peines modérées pour des nationalistes corses

La cour d'assises du Rhône prononce des peines modérées contre sept militants corses de l'ex-F.L.N.C., accusés d'avoir participé à l'assassinat, le 7 juin 1984, dans la prison d'Ajaccio, des deux responsables présumés de la disparition, le 17 juin 1983, de Guy Orsoni, militant nationaliste. Les deux principaux accusés, bénéficiant de larges circonstances atténuantes, sont condamnés à huit ans de réclusion criminelle.

— Universalis

Événements précédents