Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

25 avril 2018

France. Mise en examen de Vincent Bolloré

L’industriel Vincent Bolloré, président du groupe Bolloré et président du conseil de surveillance de Vivendi, est mis en examen pour « corruption d’agents publics étrangers », « complicité d’abus de confiance » et « faux et usage ». Le groupe Bolloré est accusé d’avoir eu recours à des méthodes illégales pour obtenir des contrats au Togo et en Guinée. Les chefs d’État de ces deux pays, respectivement Faure Gnassingbé et Alpha Condé, sont présumés avoir favorisé les intérêts du groupe Bolloré dans le développement de ses activités logistiques à Lomé et Conakry après avoir bénéficié de services sous-facturés par l’agence Havas – alors propriété du groupe Bolloré – lors de leurs campagnes électorales de 2010.

— Universalis

Événements précédents