25-30 novembre 1993Uruguay – France. Arrestation de Jacques Médecin en Uruguay

 

Le 25, l'ancien maire C.N.I. de Nice Jacques Médecin, qui vit en exil à Punta del Este depuis septembre 1990 afin d'échapper aux poursuites judiciaires engagées contre lui en France, est interpellé à la suite d'une demande d'arrestation provisoire transmise le 12 par le parquet de Nice aux autorités uruguayennes en exécution d'un mandat d'arrêt lancé en juillet pour corruption passive et abus de biens sociaux dans le cadre de l'instruction d'une affaire de caisse noire d'entreprise. Il n'existe pas de convention d'extradition entre la France et l'Uruguay. Jacques Médecin a été condamné à un an de prison ferme pour ingérence par le tribunal correctionnel de Grenoble en janvier 1992 ; quatre autres procédures judiciaires sont ouvertes contre lui pour abus de confiance, fraude fiscale, faux et usage de faux.

Le 30, la justice uruguayenne annonce sa décision de maintenir Jacques Médecin en détention durant quarante-cinq jours dans l'attente de l'examen de la demande officielle d'extradition déposée par la France.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-30 novembre 1993 - Uruguay – France. Arrestation de Jacques Médecin en Uruguay », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-30-novembre-1993-uruguay-france-arrestation-de-jacques-medecin-en-uruguay/