1er mai 2017France. Célébration désunie de la fête du travail.

 

Alors que 1,5 million de personnes avaient manifesté le 1er mai 2002 avant le second tour de l’élection présidentielle qui opposait Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen, cent quarante-deux mille personnes selon la police ‒ le double selon la CGT ‒ participent à travers le pays aux défilés du 1er mai 2017. Les positions des centrales divergent sur l’appel à battre le Front national au second tour de l’élection présidentielle : la CGT le défend ; FO s’y oppose ; la CFDT appelle explicitement à voter en faveur d’Emmanuel Macron ; un collectif « Front social » réunissant des syndicats CGT, FSU et Solidaires appelle à « battre les deux candidats ». L’opposition à la « loi travail » suscite un rejet du candidat d’En Marche !, qui projette de réformer le Code du travail.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er mai 2017 - France. Célébration désunie de la fête du travail. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-mai-2017-celebration-desunie-de-la-fete-du-travail/