23-31 mai 1996

Russie. Négociation d'un accord de cessez-le-feu en Tchétchénie par Boris Eltsine

Le 23, la mission en Tchétchénie de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe annonce que le président Eltsine accepte le principe d'une rencontre avec le dirigeant indépendantiste Zelimkhan Iandarbiev afin de reprendre les négociations sur la base de l'accord de juillet 1995. Jamais appliqué, celui-ci prévoyait un désengagement militaire réciproque. Le ministre de la Défense Pavel Gratchev et les chefs militaires russes restent réservés à l'égard de l'initiative du chef de l'État, qui survient moins d'un mois avant l'élection présidentielle. Sur le terrain, les combats se poursuivent.

Le 27, le Premier ministre russe Viktor Tchernomyrdine et Zelimkhan Iandarbiev signent, à Moscou, en présence de Boris Eltsine, un accord de cessez-le-feu qui doit entrer en vigueur le 31.

Le 28, le président russe se rend en Tchétchénie pour la première fois depuis le début du conflit, en décembre 1994. Il annonce la publication prochaine d'un statut prévoyant un « maximum » d'autonomie pour la Tchétchénie.

Le 31, alors que le cessez-le-feu n'est pas respecté par les troupes russes, les indépendantistes annoncent le report sine die des négociations de paix qui devaient débuter le lendemain au Daghestan.

— Universalis

Événements précédents