22-26 septembre 2001France. Suspension du soutien des nationalistes corses au processus de Matignon

 

Les 22 et 23, neuf nationalistes proches de l'organisation Indipendenza sont placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat, en août 2000, de Jean-Michel Rossi, ancien dirigeant d'A Cuncolta naziunalista. Ils seront tous relâchés.

Le 26, à la suite de ces interpellations qu'elle qualifie de « manière déloyale », la coalition nationaliste Corsica Nazione, deuxième groupe de l'Assemblée de Corse, vote à la quasi-unanimité une motion annonçant « la suspension de tout soutien au processus » de Matignon. Son dirigeant, Jean-Guy Talamoni, en était l'un des principaux acteurs. José Rossi assurera toutefois le gouvernement de l'appui des élus de l'Assemblée territoriale, qu'il préside.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-26 septembre 2001 - France. Suspension du soutien des nationalistes corses au processus de Matignon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-26-septembre-2001-suspension-du-soutien-des-nationalistes-corses-au-processus-de-matignon/