Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

21 décembre 2012

France. Rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy

La commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (C.N.C.C.F.P.) informe Nicolas Sarkozy du rejet des comptes relatifs à la campagne présidentielle de 2012. Celui-ci aurait dépassé le plafond autorisé – 22,5 millions d'euros pour un candidat accédant au second tour – à la suite de la réintégration par la C.N.C.C.F.P. de dépenses liées à des réunions publiques antérieures à sa déclaration de candidature, estimant qu'elles avaient un caractère électoral. Cette invalidation, que Nicolas Sarkozy décide de contester devant le Conseil constitutionnel, menace de priver l'U.M.P. de 11 millions d'euros de financement public.

— Universalis

Événements précédents