18 décembre 2012France. Rapport de la commission de réflexion sur la fin de vie

 

Le professeur Didier Sicard remet au président François Hollande le rapport de la commission de réflexion sur la fin de vie en France, qu'il présidait. Dressant un constat sévère de la gestion de la fin de vie par les structures médicales, le rapport estime qu'il convient de « mieux faire droit aux attentes et espérances des citoyens » à cet égard. Il propose que la loi Leonetti d'avril 2005, relative aux droits des malades et à la fin de vie, soit appliquée dans son esprit plutôt qu'à la lettre, et il prône la possibilité d'administration d'une sédation terminale par les médecins aux patients qui en ont fait la demande répétée. Le rapport exclut toute forme d'euthanasie active par un médecin, mais propose une réflexion sur le suicide assisté, c'est-à-dire la possibilité pour un malade incurable d'absorber un produit létal fourni par un tiers.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 décembre 2012 - France. Rapport de la commission de réflexion sur la fin de vie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-decembre-2012-rapport-de-la-commission-de-reflexion-sur-la-fin-de-vie/