19-20 décembre 2012France – Algérie. Visite officielle du président François Hollande en Algérie

 

Les 19 et 20, le président français François Hollande effectue une visite d'État en Algérie. Le 20, à Alger, devant les parlementaires réunis au palais des Nations, il déclare: « Pendant cent trente-deux ans, l'Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal, ce système a un nom, c'est la colonisation, et je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien. » Cette déclaration ne diffère pas radicalement de celles qui ont été faites par les présidents Jacques Chirac en 2003 et Nicolas Sarkozy en 2007 lors de leur visite en Algérie. En revanche, François Hollande est le premier à évoquer la répression de l'insurrection nationaliste de Sétif, en mai 1945: « Le jour même où le monde triomphait de la barbarie, la France manquait à ses valeurs universelles. » Dans son discours, le président français rend également hommage à diverses personnalités anticolonialistes: Georges Clemenceau, André Mandouze, Germaine Tillion et Albert Camus. Il se recueille devant une stèle à la mémoire de Maurice Audin, militant anticolonialiste favorable à l'indépendance de l'Algérie, arrêté et torturé en 1957 et dont le corps n'a jamais été retrouvé.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19-20 décembre 2012 - France – Algérie. Visite officielle du président François Hollande en Algérie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-20-decembre-2012-france-algerie-visite-officielle-du-president-francois-hollande-en-algerie/