20-29 décembre 1992Yougoslavie. Réélection de Slobodan Miloşević à la présidence serbe et renversement du Premier ministre fédéral Milan Panić

 

Le 20, le chef de l'État sortant Slobodan Milošević remporte dès le premier tour l'élection présidentielle serbe pour laquelle il était principalement opposé au Premier ministre fédéral Milan Panić. Les résultats le créditent de 56,32 p. 100 des voix contre 34,02 p. 100 à son adversaire, qui dénonce les graves irrégularités du scrutin. Cette victoire du dirigeant ultranationaliste met un terme à la lutte engagée entre les deux hommes peu après l'appel de Milan Panić au poste de Premier ministre fédéral par Slobodan Milošević, en juillet. Les élections législatives, qui se déroulent le même jour, sont marquées par un recul du Parti socialiste (ex-communiste) du président sortant, qui ne disposera plus que de cent un sièges sur deux cent cinquante au Parlement serbe, où il avait la majorité absolue depuis 1990. Ce recul ne profite pas à l'opposition, qui n'obtient que soixante et onze sièges, mais au Parti radical (extrême droite nationaliste) de Vojslav Seselj, qui réalise une percée inattendue avec soixante-treize sièges.

Le 29, la coalition des élus socialistes et nationalistes au Parlement fédéral renverse le gouvernement de Milan Panić et désigne le vice-Premier ministre Radoje Kontic comme chef du gouvernement par intérim.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-29 décembre 1992 - Yougoslavie. Réélection de Slobodan Miloşević à la présidence serbe et renversement du Premier ministre fédéral Milan Panić », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-29-decembre-1992-reelection-de-slobodan-milosevic-a-la-presidence-serbe-et-renversement-du-premier-ministre-federal-milan-panic/