21-23 février 1984Argentine. Arrestation d'anciens membres de la junte militaire

 

Les 21, 22 et 23, le général Leopoldo Galtieri, ancien chef de l'État argentin et commandant de l'armée de terre lors de la guerre des Malouines, l'amiral Jorge Anaya, ancien commandant en chef de la marine, et le général Basilio Lami Dozo, qui dirigeait à cette époque l'armée de l'air, sont successivement arrêtés après avoir comparu devant le Conseil suprême des forces armées. Accusés d'avoir violé la Constitution, ils sont passibles de la peine de mort ou de la réclusion à perpétuité. Déjà, en janvier, d'autres officiers responsables de la répression sous le régime militaire avaient été arrêtés, dont le général Reynaldo Bignone, auquel Raul Alfonsín a succédé en décembre 1983, et le général Ramon Camps, ancien chef de la police de Buenos Aires qui « a reconnu sa participation directe dans le rapt et l'assassinat de milliers de personnes, ainsi que dans l'enlèvement de mineurs, et s'est en outre livré à l'apologie de la torture ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-23 février 1984 - Argentine. Arrestation d'anciens membres de la junte militaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-23-fevrier-1984-arrestation-d-anciens-membres-de-la-junte-militaire/