Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

20 avril 1985

France. Relance par le président François Mitterrand du débat sur le droit de vote des immigrés

Devant le Congrès de la Ligue des droits de l'homme, François Mitterrand affirme que la participation des immigrés à la gestion locale est « une revendication fondamentale qu'il faudra réaliser » et qui, « inéluctablement, s'inscrira dans nos lois ». Le chef de l'État ajoute cependant qu'« il faut d'abord gagner l'opinion », effectivement peu favorable, si l'on en croit les sondages, à la perspective d'accorder le droit de vote aux immigrés dans les scrutins locaux. L'ensemble de l'opposition manifeste une vive réprobation.

— Universalis

Événements précédents