Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er juin 2023

Suisse. Condamnation pour crimes contre l’humanité de l’ex-chef rebelle libérien Alieu Kosiah.

La cour d’appel du Tribunal pénal fédéral confirme la condamnation de l’ex-chef rebelle libérien Alieu Kosiah à vingt ans de prison en le reconnaissant coupable de crimes de guerre, comme en première instance en juin 2021, mais aussi de crimes contre l’humanité. Il s’agit de la première condamnation prononcée à ce titre dans le pays. Alieu Kosiah occupait un poste de responsabilité au sein d’un bataillon du Mouvement uni de libération du Liberia pour la démocratie (Ulimo), coupable d’exactions, lors du premier conflit libérien, entre 1989 et 1996. En septembre 2021, le Tribunal fédéral a reconnu la possibilité de poursuivre pour crime contre l’humanité des faits commis avant l’introduction de ce chef d’accusation dans la législation suisse, en janvier 2011.

— Universalis

Événements précédents