1er-31 octobre 2015Israël – Autorité palestinienne. Soulèvement palestinien et attaques anti-israéliennes.

 

Le 1er, des Palestiniens tuent par balles un couple de colons près de Naplouse, en Cisjordanie.

Le 2, les autorités engagent une opération militaire dans le nord de la Cisjordanie en vue d’arrêter les auteurs de l’attaque. Revendiquée par une milice proche du Fatah, celle-ci est saluée par le Hamas. La tension est vive dans le pays depuis plusieurs semaines, notamment à Jérusalem. La police affronte quotidiennement de jeunes Palestiniens qui bloquent l’accès pour les juifs à l’esplanade des Mosquées. La présence des juifs sur ce lieu – qu’ils appellent mont du Temple – est strictement réglementée et ils n’ont pas le droit d’y prier.

Le 3, deux Israéliens sont poignardés à mort à Jérusalem-Est par un Palestinien qui est tué à son tour par la police. Le groupe Djihad islamique affirme que l’auteur de l’attaque était l’un de ses membres.

Le 4, la police tue un Palestinien qui avait blessé à coups de couteau un Israélien à Jérusalem-Est. Alors que la multiplication des affrontements fait craindre l’éclatement d’une troisième intifada, après celles de 1987 et de 2000, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou annonce un renforcement des mesures de sécurité en application desquelles les quartiers arabes de Jérusalem-Est seront temporairement bouclés. Les attaques à l’arme blanche de civils ou de militaires israéliens se multiplieront à travers le pays au cours du mois. Les violences causeront la mort de neuf Israéliens et d’au moins soixante-trois Palestiniens qui, pour la moitié d’entre eux, étaient auteurs d’attaques contre des personnes.

Le 5, les colons de « Judée-Samarie » manifestent en masse devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem pour exiger le durcissement de la répression ainsi que la poursuite de la construction de colonies dans les territoires occupés.

Le 6, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas déclare : « Nous ne voulons pas d’escalade. » Il ne condamne toutefois pas les violences.

Le 9, une manifestation de soutien aux émeutiers palestiniens dans la bande de Gaza est violemment réprimée. Il s’agit des heurts les plus meurtriers depuis la guerre de l’été de 2014. Les violences continuent également dans ce territoire les jours suivants.

Le 16, le tombeau de Joseph, site sacré du judaïsme proche de Naplouse, en Cisjordanie, est incendié. Mahmoud Abbas condamne cet attentat. Des groupes palestiniens avaient appelé à un « vendredi de la révolution » après la décision de la police de restreindre préventivement l’accès des fidèles musulmans à l’esplanade des Mosquées.

Le 19, le gouvernement proteste contre le projet français de déclaration au Conseil de sécurité de l’O.N.U. préconisant le déploiement d’observateurs internationaux sur l’esplanade des Mosquées.

Le 20, Benyamin Nétanyahou affirme devant le 37e Congrès sioniste mondial que le grand mufti de Jérusalem Haj Amin al-Husseini a inspiré la « solution finale » à Adolf Hitler en 1941. Ses propos seront quasi unanimement dénoncés.

Le 24, le secrétaire d’État américain John Kerry annonce la conclusion d’un accord entre Israël, l’Autorité palestinienne et la Jordanie, gardienne des lieux saints, qui prévoit l’installation d’une surveillance vidéo permanente de l’esplanade des Mosquées.

Le 30, le gouvernement rend publique la légalisation rétroactive de près de huit cents logements illégalement construits dans plusieurs colonies juives de Cisjordanie.

Le 31, des dizaines de milliers de personnes se réunissent à Tel-Aviv pour le vingtième anniversaire de l’assassinat par un extrémiste juif de l’ancien Premier ministre travailliste Itzhak Rabin, signataire des accords de paix d’Oslo en septembre 1993.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-31 octobre 2015 - Israël – Autorité palestinienne. Soulèvement palestinien et attaques anti-israéliennes. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-31-octobre-2015-israel-autorite-palestinienne-soulevement-palestinien-et-attaques-anti-israeliennes/