27-31 juillet 2015Israël – Autorité palestinienne. Recrudescence des violences commises par les colons.

 

Le 27, l’armée fait évacuer deux immeubles illégalement construits dans la colonie israélienne de Beit El, au nord de Ramallah, en Cisjordanie, en vue de leur destruction. Celle-ci a été imposée en février par la Cour suprême qui avait été saisie par les propriétaires palestiniens du terrain.

Le 29, alors que les immeubles sont démolis – malgré les tentatives des colons pour s’interposer –, le Premier ministre Benyamin Nétanyahou annonce la construction de trois cents nouveaux logements à Beit El.

Le 30, à Jérusalem, un membre de la colonie ultraorthodoxe de Modiin Illit, en Cisjordanie, blesse mortellement à coups de couteau une participante au défilé de la Gay Pride. Cinq autres personnes sont blessées. Il venait d’être libéré de prison où il avait purgé une peine de dix ans d’enfermement pour avoir déjà attaqué des participants à la Gay Pride de Jérusalem en 2005.

Le 31, dans le village palestinien de Douma, au nord-est de Ramallah, un enfant de dix-huit mois meurt brûlé dans l’incendie criminel d’une maison. Les soupçons se portent sur un groupe de colons israéliens extrémistes baptisé « Le Prix à payer » qui revendique des actes de « vengeance » ; le 29 juin, un Palestinien avait tué un colon de Chvout Rachel, près de Naplouse. Benyamin Nétanyahou dénonce une attaque « terroriste » – qualificatif habituellement réservé aux actes commis par des Palestiniens – ; il se rend au chevet du second enfant blessé dans l’incendie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27-31 juillet 2015 - Israël – Autorité palestinienne. Recrudescence des violences commises par les colons. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-31-juillet-2015-israel-autorite-palestinienne-recrudescence-des-violences-commises-par-les-colons/