1er-25 juillet 2019Afrique – Europe. Reprise des opérations de sauvetage par MSF et SOS Méditerranée.

 

Le 1er, un canot parti du port de Zouara, en Libye, avec plus de quatre-vingts personnes à son bord fait naufrage au large de la Tunisie. Quatre passagers seulement sont sauvés.

Le 21, alors que les membres de l’Union européenne échouent toujours à se mettre d’accord sur un mécanisme de prise en charge des migrants qui continuent à être secourus par dizaines en Méditerranée, les ONG Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée annoncent la reprise de leurs opérations de sauvetage dans les eaux internationales au large de la Libye, grâce à l’affrètement d’un nouveau navire battant pavillon norvégien, l’Ocean-Viking. Elles les avaient interrompues en décembre 2018 à la suite de pressions et d’entraves judiciaires de la part du gouvernement italien, et de la perte du pavillon de leur précédent navire, l’Aquarius. Alors que le nombre de migrants tentant de traverser la Méditerranée est en diminution, le nombre de morts noyés au cours de la traversée est en hausse en raison de la diminution des moyens de secours.

Le 25, plus de cent dix migrants sont portés disparus au large de la Libye à la suite du naufrage d’au moins une embarcation. Il s’agit du drame le plus meurtrier de l’année en Méditerranée. Avant sa survenue, quatre cent vingt-six personnes avaient déjà disparu en Méditerranée depuis le début de l’année, selon l’Organisation internationale pour les migrations.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  1er-25 juillet 2019 - Afrique – Europe. Reprise des opérations de sauvetage par MSF et SOS Méditerranée. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-25-juillet-2019-reprise-des-operations-de-sauvetage-par-msf-et-sos-mediterranee/