1er-25 décembre 2013Ukraine. Durcissement de l'opposition au président Viktor Ianoukovitch

 

Le 1er, sur la place Maïdan, la place de l'Indépendance à Kiev, plus de cent mille personnes prônant la « révolution » bravent l'interdiction de se rassembler pour protester contre les violences policières de la veille. La mairie de la ville est occupée. Les manifestants favorables à la conclusion d'un accord d'association avec l'Union européenne – rejeté par le pouvoir en novembre – exigent désormais la démission du président Viktor Ianoukovitch.

Le 2, des milliers de manifestants bloquent l'accès à des bâtiments gouvernementaux dans la capitale.

Le 3, le Parlement rejette une motion de défiance présentée par l'opposition contre le Premier ministre, malgré les divisions apparues au sein du Parti des régions, au pouvoir.

Le 6, le président Ianoukovitch rencontre son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi.

Le 8, lors d’une manifestation qui rassemble près de trois cent mille personnes place Maïdan, des manifestants déboulonnent une grande statue de Lénine dans le centre de Kiev.

Le 10, à Kiev, la responsable de la diplomatie européenne Catherine Ashton rencontre le président Ianoukovitch, lequel évoque une éventuelle reprise des négociations sur l'accord d'association avec l'Union européenne.

Les 10 et 11, la police évacue les manifestants qui bloquaient l'accès aux bâtiments officiels de la capitale ainsi que ceux qui occupaient la place Maïdan.

Le 11, les partis d'opposition Svoboda (« Liberté », nationaliste), Batkivchtchina (« Patrie ») – qui regroupe les partisans de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko – et Oudar (libéral) – la formation du champion de boxe Vitali Klitschko – rejettent l'offre du président Ianoukovitch de participer à une « table ronde nationale ».

Le 15, près de trois cent mille manifestants se rassemblent de nouveau place Maïdan.

Le 17, Vladimir Poutine rencontre à Moscou le président Ianoukovitch; il lui offre une réduction d'un tiers du prix du gaz russe et s'engage à acheter 15 milliards de dollars de bons du Trésor émis par Kiev, ce qui sauve l'Ukraine d'une crise financière. Le président russe annonce une relance des échanges commerciaux bilatéraux dans le cadre d'un nouveau « partenariat stratégique ».

Le 25, dans la banlieue de Kiev, la violente agression, par des inconnus, de la journaliste proche de l'opposition Tetiana Tchornovol suscite une vive émotion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-25 décembre 2013 - Ukraine. Durcissement de l'opposition au président Viktor Ianoukovitch », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-25-decembre-2013-durcissement-de-l-opposition-au-president-viktor-ianoukovitch/