1er-2 octobre 2006Autriche. Victoire de l'opposition sociale-démocrate aux élections législatives

 

Le 1er, le Parti social-démocrate (S.P.Ö) d'Alfred Gusenbauer remporte les élections législatives avec 35,3 p. 100 des suffrages et 68 sièges sur 183 (— 1 par rapport au scrutin de novembre 2002). Il devance de peu le Parti populaire autrichien (Ö.V.P., conservateur) du chancelier sortant Wolfgang Schüssel – pourtant donné vainqueur par les sondages –, qui totalise 34,3 p. 100 des voix et compte 66 députés (— 13). Représentée aujourd'hui par deux partis, l'extrême droite gagne 10 sièges: le Parti libéral (F.P.Ö), à présent dirigé par Heinz-Christian Strache et devenu plus radical encore, obtient 11 p. 100 des suffrages pour 21 élus, et le Mouvement pour l'avenir de l'Autriche, fondé par Jörg Haider et que dirige Peter Westenthaler, 4,1 p. 100 des voix pour 7 élus. Les Verts (Grüne) se classent à la troisième place avec 11,1 p. 100 des voix et 21 sièges (+ 5), ce qui constitue le meilleur résultat de leur histoire. Le taux de participation est élevé (74,2 p. 100).

Le 2, le président Heinz Fischer charge Alfred Gusenbauer d'entamer les négociations en vue de former le prochain gouvernement. Celles-ci s'orientent vers la constitution d'une grande coalition entre les sociaux-démocrates et les conservateurs.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-2 octobre 2006 - Autriche. Victoire de l'opposition sociale-démocrate aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-2-octobre-2006-victoire-de-l-opposition-sociale-democrate-aux-elections-legislatives/