1er-11 août 2005Soudan. Violences meurtrières après la mort du vice-président John Garang

 

Le 1er, des émeutes meurtrières éclatent à Khartoum, après l'annonce de la mort du vice-président John Garang dans un accident d'hélicoptère survenu la veille dans le sud du pays. L'ancien chef de l'Armée populaire de libération du Soudan (A.P.L.S.) avait été nommé à ce poste le 9 juillet, en application de l'accord de paix conclu le 9 janvier entre le gouvernement et les rebelles sudistes. Convaincus que leur leader a été victime d'un attentat, de nombreux jeunes sudistes habitant la capitale s'en prennent à des personnes originaires du nord du pays. D'autres scènes d'émeutes se déroulent dans plusieurs villes du Sud. Le président Omar el-Béchir et le Mouvement populaire de libération du Soudan (M.P.L.S.), la branche politique de l'A.L.P.S., s'engagent toutefois à poursuivre le processus de paix. Dès l'annonce de la mort de Garang, les dirigeants sudistes désignent, pour succéder à celui-ci à la tête de leur mouvement, le numéro deux du M.P.L.S. et chef de l'A.P.L.S., Salva Kiir.

Le 3, le président el-Béchir annonce la création d'une commission d'enquête conjointe, avec le M.P.L.S., sur les circonstances de la mort de John Garang. Le calme revient après trois jours de violences, qui ont fait quelque cent trente morts à travers le pays.

Le 11, Salva Kiir prête serment comme vice-président.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-11 août 2005 - Soudan. Violences meurtrières après la mort du vice-président John Garang », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-11-aout-2005-violences-meurtrieres-apres-la-mort-du-vice-president-john-garang/