26-28 mai 2004Soudan. Accords entre le gouvernement et les rébellions du Sud et du Darfour

 

Le 26, le gouvernement et la rébellion sudiste de l'Armée populaire de libération du Soudan dirigée par John Garang concluent à Naivasha (Kenya) un accord qui doit permettre le retour de la paix dans le sud du pays. Engagé en 1983, le conflit politique, ethnique et religieux qui oppose le Nord et le Sud a fait deux millions de morts et quatre millions de déplacés. La période transitoire de six ans, qui s'ouvrira après la signature d'un accord définitif, devra s'achever par un référendum d'autodétermination relatif à la sécession du Sud. Le partage du pouvoir et des ressources est précisé. La charia doit s'appliquer à Khartoum, alors que les sudistes, en majorité chrétiens ou animistes, y étaient opposés, en échange de « garanties » pour les non-musulmans.

Le 28, le gouvernement et les deux groupes rebelles en guerre depuis quinze mois au Darfour, dans l'ouest du pays, signent à Addis-Abeba (Éthiopie) un accord qui prévoit le déploiement dans la région d'observateurs internationaux chargés de faire appliquer l'accord de cessez-le-feu conclu le 8 avril dernier entre l'armée et les rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité et du Mouvement de libération du Soudan. Le conflit a déjà fait dix mille morts et provoqué le déplacement d'un million de personnes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26-28 mai 2004 - Soudan. Accords entre le gouvernement et les rébellions du Sud et du Darfour », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-28-mai-2004-accords-entre-le-gouvernement-et-les-rebellions-du-sud-et-du-darfour/