19-26 janvier 2020

Échec de la Ligue en Émilie-Romagne

Italie

Le 19, des dizaines de milliers de partisans du mouvement des « sardines » se réunissent à Bologne (Émilie-Romagne) pour conjurer le risque de victoire de la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini aux élections régionales à venir.

Le 22, le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio, tirant les leçons de la baisse d’audience du Mouvement 5 étoiles (M5S), annonce son retrait de la présidence de ce parti antisystème, qu’il occupait depuis septembre 2017.

Le 26, la liste de centre droit menée par Forza Italia et soutenue par la Ligue remporte les élections régionales en Calabre, progressant fortement. Le Parti démocrate subit un grave revers et perd la présidence de la région. Le M5S n’obtient aucun élu. En Émilie-Romagne, en revanche, la liste de centre droit menée par la Ligue et activement soutenue sur le terrain par Matteo Salvini ne parvient pas, malgré sa progression, à l’emporter sur la majorité de centre gauche au pouvoir à Bologne. Le M5S régresse fortement. Le taux de participation est beaucoup plus élevé que lors des dernières élections régionales en Émilie-Romagne, qui est la dernière région du nord du pays à échapper au contrôle de la Ligue.

—  E.U.

Événements précédents