Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18 juillet 2021

Algérie - Maroc. Rappel de l’ambassadeur algérien à Rabat

Alger rappelle son ambassadeur à Rabat « pour consultation », quelques jours après que l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a publié une note défendant le « droit à l’autodétermination » du « vaillant peuple kabyle », lors d’une réunion du Mouvement des non-alignés à New York. En mai, le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie a été classé par les autorités algériennes comme « organisation terroriste ». De son côté, Alger soutient les indépendantistes sahraouis en lutte contre le régime marocain.

— Universalis

Événements précédents

  • 9-19 juillet 2021 Maroc. Condamnation des journalistes Soulaimane Raissouni et Omar Radi

    Le 9, le tribunal de Casablanca condamne le journaliste Soulaimane Raissouni, rédacteur en chef du quotidien Akhbar al-Yaoum– qui a cessé de paraître en mars –, à cinq ans de prison pour « viol avec violence et séquestration ». En détention préventive depuis mai 2020, celui-ci observe une grève de...

  • 7 juillet 2021 Algérie. Nouveau gouvernement

    Le président Abdelmadjid Tebboune présente la composition du nouveau gouvernement, constitué d’une majorité de technocrates. La moitié des ministres sortants sont reconduits. Parmi les portefeuilles régaliens, seuls ceux des Affaires étrangères et de la Justice changent de titulaires, le premier étant...

  • 4-14 juillet 2021 Algérie. Libération de prisonniers liés au Hirak

    Le 4, veille de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, le président Abdelmadjid Tebboune annonce la libération de dix-huit personnes emprisonnées pour avoir appelé ou participé à des manifestations du Hirak. Des mesures de clémence sont habituellement prises à l’occasion de cette fête nationale....

  • 10-30 juin 2021 Algérie. Élections législatives

    Le 10, les arrestations du journaliste Khaled Drareni et du militant Karim Tabbou, qui étaient en liberté provisoire à la suite de leur condamnation en 2020, ainsi que d’Ihsane El Kadi, directeur de Radio M, proche du Hirak, témoignent de l’intensification de la répression envers les figures de la contestation...

  • 17 mai-2 juin 2021 Maroc - Espagne. Afflux de migrants à Ceuta

    Le 17, quelque huit mille migrants majoritairement marocains, dont deux mille mineurs, pénètrent dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc.

    Le 18, le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez évoque « une grave crise pour l’Espagne et l’Europe » et appelle Rabat au « respect des frontières...

  • 12 mai 2021 Maroc. Grâce accordée à l’occasion de l’Aïd el-Fitr

    Le roi Mohammed VI gracie huit cent dix prisonniers à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Fitr, dont dix-sept militants du mouvement de protestation déclenché dans le Rif en octobre 2016. Des leaders du mouvement comme Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik, condamnés à vingt ans de prison, ne sont pas concernés...

  • 8 mai 2021 Algérie - France. Célébration de la Journée nationale de la mémoire

    Une première « Journée nationale de la mémoire » honore les victimes de la répression meurtrière des manifestations indépendantistes de mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata. À cette occasion, le gouvernement indique que le « règlement global du dossier mémoriel » passe par « la reconnaissance officielle,...

  • 6 mai 2021 Maroc - Allemagne. Rappel de l’ambassadeur du royaume à Berlin

    Le ministère marocain des Affaires étrangères annonce le rappel de son ambassadeur à Berlin, accusant le gouvernement allemand d’avoir « multiplié les actes hostiles et les actions attentatoires à l’égard des intérêts supérieurs du royaume du Maroc ». En mars, le royaume avait déjà suspendu ses relations...

  • 2-21 mai 2021 Algérie. Intensification de la répression du Hirak

    Le 2, le ministère de l’Intérieur signale comme « illégale » la manifestation organisée à Alger par les pompiers pour l’amélioration de leurs conditions de travail et l’augmentation de leurs salaires. Il invoque un « complot contre le pays » appuyé « par des parties hostiles à l’Algérie ». ...

  • 22 avril 2021 Algérie. Condamnation de l’islamologue Saïd Djabelkhir

    Le tribunal algérois de Sidi M’Hamed condamne à trois ans de prison ferme l’islamologue Saïd Djabelkhir pour « offense aux préceptes de l’islam et aux rites musulmans ». Ce spécialiste du soufisme dénonce « un retour en force du salafisme » en Algérie.