18-27 mai 1996République centrafricaine. Intervention de l'armée française contre une nouvelle mutinerie

 

Le 18, une mutinerie éclate au sein des forces armées, à Bangui. Les mutins, qui entourent plusieurs bâtiments officiels, réclament l'application des accords relatifs au paiement des arriérés de solde qui avaient été conclus à l'issue d'un premier mouvement de rébellion survenu en avril. Les soldats français stationnés dans le pays se déploient dans la capitale, où se déroulent des scènes de pillage, afin d'assurer le regroupement et la protection de leurs compatriotes, dont l'évacuation commence le 21.

Le 22, les militaires français, qui reçoivent des renforts en hommes et en matériel, interviennent pour empêcher les insurgés, qui prétendent à présent conquérir le pouvoir, de s'emparer des locaux de la radio nationale. Le ministre français de la Coopération Jacques Godfrain déclare que « la mission [de l'armée française] c'est de maintenir un État démocratique » en Centrafrique. Paris et Bangui – qui constitue le pivot de la présence militaire française en Afrique – sont liés par des accords de défense. Les pourparlers engagés la veille entre le gouvernement et les mutins sont rompus.

Le 23, des milliers de manifestants dénoncent, dans les rues de Bangui, l'intervention de l'armée française. Le même jour, des négociations s'engagent entre les insurgés et le général Bernard Thorette, qui dirige l'opération française.

Le 26, les mutins et les militaires français concluent un « arrangement technique » en présence de l'archevêque de Bangui. Ce document prévoit le regroupement des mutins, qui pourront conserver leurs armes, dans la caserne du camp Kassaï, qui doit être placée sous la protection de l'armée française. Le président Patassé paraphe l'accord et annonce l'amnistie des insurgés ainsi que la formation d'un gouvernement d'« union nationale ».

Le 27, le calme revient à Bangui après le rassemblement des mutins dans leur caserne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-27 mai 1996 - République centrafricaine. Intervention de l'armée française contre une nouvelle mutinerie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-27-mai-1996-intervention-de-l-armee-francaise-contre-une-nouvelle-mutinerie/