1er-19 septembre 1993République centrafricaine. Libération de l'ex-empereur Jean Bédel Bokassa et élection d'Ange-Félix Patassé à la présidence

 

Le 1er, alors que le président sortant André Kolingba est absent du second tour de l'élection présidentielle, le gouvernement annonce la libération, à l'occasion d'une amnistie générale, de l'ex-empereur Jean Bédel Bokassa, renversé en septembre 1979. Condamné à mort en juin 1987, celui-ci avait été gracié par le président Kolingba avant de voir sa peine progressivement ramenée à dix ans d'emprisonnement.

Le 19, au second tour de l'élection présidentielle, Ange-Félix Patassé, ancien Premier ministre de Jean Bédel Bokassa, est élu avec 52,45 p. 100 des suffrages exprimés contre 45,62 p. 100 pour l'ancien président Abel Goumba. Le parti d'Ange-Félix Patassé, le Mouvement pour la libération du peuple centrafricain, ne dispose au Parlement que d'une majorité relative (34 sièges sur 85) à l'issue des élections législatives organisées parallèlement à l'élection présidentielle.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-19 septembre 1993 - République centrafricaine. Libération de l'ex-empereur Jean Bédel Bokassa et élection d'Ange-Félix Patassé à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-19-septembre-1993-liberation-de-l-ex-empereur-jean-bedel-bokassa-et-election-d-ange-felix-patasse-a-la-presidence/