Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18-26 août 1988

Israël. Reprise en main des territoires occupés après le désengagement jordanien

  • Article mis en ligne le

Le 18, après avoir ordonné la veille les mesures d'expulsion les plus massives jamais décidées en Israël – quatre bannissements et vingt-cinq ordres d'expulsion – à l'encontre de membres des comités populaires palestiniens, le ministère israélien de la Défense déclare ces comités illégaux. L'objectif d'Itzhak Rabin (travailliste) est de démanteler ce début de gestion autonome palestinienne et de favoriser la reprise en main des territoires occupés par l'administration israélienne.

Le 26, le gouvernement israélien accentue encore son contrôle en ordonnant la fermeture pour un an d'une des plus importantes associations professionnelles de Cisjordanie regroupant des cadres et des membres de professions libérales palestiniens. Les sanctions collectives se multiplient d'autre part dans les territoires occupés où le couvre-feu est fréquemment imposé en réponse aux affrontements et aux mouvements de grève générale, qui se poursuivent depuis plus de huit mois.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents