Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18-22 juin 1993

Japon. Motion de censure contre le gouvernement de Kiichi Miyazawa et dissolution de la Chambre

  • Article mis en ligne le

Le 18, la Chambre des représentants adopte une motion de censure déposée par l'opposition pour dénoncer l'incapacité du gouvernement de Kiichi Miyazawa, en fonctions depuis novembre 1991, à faire voter une réforme destinée à assainir la vie politique par une modification du système électoral. Le vote de cette motion de censure n'est acquis que grâce aux voix de trente-neuf élus du Parti libéral démocrate (P.L.D.) au pouvoir, qui appartiennent au clan de l'ancien ministre des Finances Tsutomu Hata. La Chambre est dissoute et des élections législatives anticipées sont annoncées pour le 18 juillet.

Le 22, Tsutomu Hata et trente-six membres du P.L.D. quittent leur formation d'origine pour fonder le Parti de la renaissance. Dix autres transfuges conservateurs créent le Parti pionnier. Cette fronde remet en cause la prééminence qu'exerce le P.L.D. sur la vie politique depuis 1955.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents