17-26 septembre 2014Fidji. Élections législatives

 

Le 17 se tiennent les premières élections législatives depuis le coup d'État de décembre 2006, qui avait renversé le gouvernement mélanésien de Laisenia Qarase et entraîné la suspension du Parlement. La nouvelle Constitution, proclamée en août, a aboli les critères ethniques sur lesquels reposait le système électoral. Le parti Fidji d'abord du Premier ministre et homme fort de l'archipel Voreque Bainimarama remporte 59,2 p. 100 des suffrages et 32 sièges sur 50. Le Parti libéral social-démocrate (conservateur) dirigé par Ro Teimumu Kepa, représentant traditionnel des populations mélanésiennes, obtient 28,2 p. 100 des voix et a 15 élus. Le Parti de la fédération nationale de Biman Prasad, qui défend les intérêts de la minorité indienne, recueille 5,5 p. 100 des suffrages et a 3 députés. Le taux de participation est de 84 p. 100.

Le 26, le pays est réintégré dans le Commonwealth.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-26 septembre 2014 - Fidji. Élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-26-septembre-2014-elections-legislatives/