17-25 mars 2000États-Unis – Iran. Annonce d'un allégement des sanctions américaines contre l'Iran

 

Le 17, un mois après la victoire des réformateurs au premier tour des élections législatives iraniennes, le secrétaire d'État américain, Madeleine Albright, annonce un allégement des sanctions à l'encontre de Téhéran, qui pourra reprendre l'exportation de certains produits. Satisfaisant à l'une des conditions posées par l'Iran pour la normalisation des relations entre les deux pays, Madeleine Albright présente des excuses pour le rôle que Washington a joué dans le renversement du Premier ministre Mohammad Mossadegh en 1953, pour son soutien au régime du shah et pour sa politique en faveur de Bagdad pendant la guerre Iran-Irak. Parallèlement, Madeleine Albright fait état des soupçons qui pèsent toujours sur la capacité nucléaire militaire de l'Iran et sur son soutien au terrorisme. Elle réaffirme également le maintien de l'embargo pétrolier.

Le 19, l'ambassadeur iranien aux Nations unies salue le geste américain, « prélude à une situation nouvelle », mais juge que celui-ci « n'est pas suffisant ».

Le 25, le Guide de la République, l'ayatollah Ali Khamenei, rejette l'offre américaine de normalisation des relations.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-25 mars 2000 - États-Unis – Iran. Annonce d'un allégement des sanctions américaines contre l'Iran », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-25-mars-2000-annonce-d-un-allegement-des-sanctions-americaines-contre-l-iran/