17-19 décembre 1992Russie – Chine. Visite du président Boris Eltsine en Chine

 

Le 17, Boris Eltsine entame à Pékin la première visite en Chine d'un chef d'État russe depuis l'éclatement de l'U.R.S.S. Au-delà du renforcement des relations bilatérales, l'objectif de ce voyage est de donner corps à la nouvelle politique orientale russe amorcée le mois précédent par la visite de Boris Eltsine en Corée du Sud ; cependant, cette politique se heurte au contentieux avec le Japon sur les îles Kouriles. Il s'agit aussi pour le président russe de consolider sa position intérieure en affirmant sur la scène internationale le rôle de grande puissance de son pays.

Le 18 est signée une déclaration commune qui présente les deux pays comme des « États amis » qui envisagent d'entretenir un « dialogue politique régulier » dans le respect du « droit de chaque pays à choisir librement la voie de son développement ». Les droits de l'homme ne sont pas évoqués. Concernant l'autre dossier sensible, celui de Taïwan, la Russie s'engage à ne pas entretenir de relations officielles avec l'île. Boris Eltsine et ses interlocuteurs signent vingt-quatre accords bilatéraux. Le président russe évoque l'existence d'« énormes perspectives » de coopération – notamment militaire – entre les deux pays. Donnant des gages aux conservateurs russes, il fait l'éloge du « modèle chinois » de réformes économiques « sans secousse ».

Le 19, Boris Eltsine doit rentrer prématurément à Moscou en raison de la crise gouvernementale russe.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-19 décembre 1992 - Russie – Chine. Visite du président Boris Eltsine en Chine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-19-decembre-1992-russie-chine-visite-du-president-boris-eltsine-en-chine/