Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

16-27 octobre 2023

Belgique. Attaque terroriste

  • Article mis en ligne le

Le 16, un homme ouvre le feu dans le quartier Sainctelette, dans le centre de Bruxelles, tuant deux personnes de nationalité suédoise, peu avant le coup d’envoi d’un match de football opposant les équipes de Suède et de Belgique au stade Roi Baudouin. Le suspect prend la fuite. Dans des vidéos postées sur les réseaux sociaux, un Tunisien, Abdesalem Lassoued, revendique son appartenance à l’organisation État islamique (EI) et déclare avoir « vengé les musulmans » en tuant des Suédois – des Corans ont été brûlés ou profanés par des militants antimusulmans, en Suède, au cours des derniers mois. L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) place la région de Bruxelles-Capitale au niveau de menace le plus élevé et le reste de la Belgique au niveau 3 sur 4.

Le 17, le suspect est abattu par les policiers qui tentaient de l’interpeller à Schaerbeek (Bruxelles-Capitale). Le niveau de menace redescend à 3 dans Bruxelles-Capitale. L’EI revendique l’attentat. Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Libéraux et démocrates flamands, Open VLD) précise que l’homme avait déposé en novembre 2019 une demande d’asile qui avait reçu une réponse négative en octobre 2020, et avait été l’objet d’une obligation de quitter le territoire (OQT) en mars 2021, avant que sa trace ne soit perdue. À l’issue du Conseil national de sécurité, le Premier ministre Alexander De Croo s’engage à rendre tout OQT plus contraignant. De son côté, la secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Nicole de Moor (Chrétiens-démocrates et flamands, CD&V) dénonce la mauvaise volonté de certains pays, dont la Tunisie, dans les procédures de rapatriement de leurs ressortissants faisant l’objet d’une OQT. Cette attaque relance le débat sur le défaut de moyens de la justice et le manque de suivi des profils radicalisés.

Le 20, Vincent Van Quickenborne annonce sa démission à la suite de la révélation de l’existence d’une demande d’extradition d’Abdesalem Lassoued adressée par la Tunisie en août 2022, qui n’a jamais été traitée par le parquet de Bruxelles. Il déclare « assumer la responsabilité politique de cette erreur inacceptable ». En janvier 2005, Abdesalem Lassoued avait été condamné en Tunisie à plus de vingt-six ans de prison pour une double tentative de meurtre. Il s’était évadé en janvier 2011. Il avait déposé des demandes d’asile en Italie, en Suède et en Norvège avant d’arriver en Belgique en 2015, où il avait été signalé à deux reprises, en 2022 et 2023, pour des faits qui devaient être examinés ce mois-ci par la police judiciaire fédérale d’Anvers.

Le 21, Alexander De Croo réunit un conseil ministériel de crise à l’issue duquel il annonce un renforcement des effectifs du parquet et de la police judiciaire de Bruxelles, ainsi que la mise en œuvre d’une meilleure circulation des informations sur les OQT. Il encourage le Parlement à demander un audit sur l’attaque du 16 aux comités de contrôle de la police et des services de renseignement.

Le 22, le chef de cabinet adjoint de Vincent Van Quickenborne, Paul Van Tigchelt (Open VLD), remplace celui-ci au poste de vice-Premier ministre et ministre de la Justice et de la mer du Nord. Il déclare trois jours plus tard que le non-traitement de la demande d’extradition adressée par la justice tunisienne ne résulte pas du manque de moyens du parquet de Bruxelles : « C’est une faute. »

Le 23, le Parquet national antiterroriste (PNA) français annonce la mise en examen, pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et complicité d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, de deux Tunisiens résidant en région parisienne, qui étaient liés à Abdesalem Lassoued.

Le 27, la police espagnole annonce l’arrestation d’un suspect faisant l’objet d’un mandat d’arrêt émis par la justice belge, « pour son implication dans l’attentat djihadiste du 16 octobre en Belgique ». Lui et Abdesalem Lassoued serait impliqués dans « des activités liées au crime organisé ».

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents