Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 octobre-17 novembre 2023

Belgique. Excuses du président de Vooruit à la suite de propos racistes

Le 5, le président du Parti socialiste flamand Vooruit, Conner Rousseau, député au Parlement flamand, présente des excuses pour les propos visant la communauté rom qu’il a tenus début septembre lors d’une altercation avec des policiers à Saint-Nicolas (Flandre-Orientale). Il avait incité ces derniers à se servir de leur matraque contre les Roms, qu’il accusait de nuisances dans son quartier, pour leur apprendre le respect. Se défendant de tout racisme, il invoque son état d’ébriété et déclare qu’il s’agissait d’une « blague ». Ces propos, comme leur justification, sont unanimement condamnés par la classe politique. En avril 2022, le président de Vooruit avait déjà déclaré : « Quand je roule dans Molenbeek [quartier à forte population immigrée], moi non plus, je ne me sens pas en Belgique. »

Le 6, Unia, service public indépendant de lutte contre la discrimination et de promotion de l’égalité des chances, se saisit du dossier, dénonçant, derrière les propos de Conner Rousseau, « une incitation à la discrimination, voire à la violence ».

Le 11, l’association Kham, qui œuvre à l’intégration des Roms, dépose plainte contre Conner Rousseau pour racisme et incitation à la haine et à la violence. Le même jour, Conner Rousseau rencontre des représentants de la communauté rom à laquelle il présente des excuses.

Le 26, le juge des référés de Termonde interdit au groupe de presse DPG de publier des extraits du procès-verbal dressé à la suite de l’altercation de l’élu avec les policiers. Conner Rousseau s’était opposé à cette publication.

Le 17 novembre, à l’issue d’une réunion extraordinaire du bureau du parti, Conner Rousseau annonce sa démission, « après une erreur grave et très laide » dont il déclare avoir « honte ».

— Universalis

Événements précédents