Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

16-20 septembre 1982

Guinée - France. Visite du président Sekou Touré à Paris

Du 16 au 20, Ahmed Sekou Touré, président de la République de Guinée, est à Paris pour une visite officielle qui ne va pas sans créer un certain malaise, en particulier au sein du Parti socialiste français, en raison des violations des droits de l'homme en Guinée. À la veille de sa visite, le président guinéen a en effet confirmé l'exécution de huit détenus politiques mariés à des françaises. Cependant, cette visite a surtout des objectifs économiques et, le 17, au C.N.P.F., ont lieu des discussions concernant l'exploitation des riches gisements guinéens de bauxite, de fer et de phosphate, ainsi que la création d'une industrie électrométallurgique.

— Universalis

Événements précédents

  • 15 septembre 1982 France. Obtention d'un crédit international de 4 milliards de dollars

    La France obtient, d'un consortium de banques internationales, une ligne de crédit de 4 milliards de dollars (environ 28 milliards de francs) pour reconstituer les réserves de devises de la Banque de France fortement entamées par la défense du franc. C'est le plus gros crédit jamais consenti à un État....

  • 13-30 septembre 1982 France. Mécontentement des petits patrons et des professions libérales

    Le 13, environ quinze mille personnes se réunissent, à la porte de Pantin, à Paris, à l'appel du syndicat national des petites et moyennes industries (S.N.P.M.I.) pour exprimer leur opposition à la politique économique et sociale du gouvernement.

    Le 30, c'est au tour des professions libérales...

  • 1er-6 septembre 1982 France - Grèce. Visite du président François Mitterrand à Athènes

    Les 1er et 2, François Mitterrand effectue à Athènes une visite officielle qui consacre les bonnes relations existant entre les deux pays. Il est reçu par Constantin Caramanlis, président de la République, et par Andréas Papandréou, chef du gouvernement socialiste.

    Du 2 au 6, François Mitterrand...

  • 1er-26 septembre 1982 France. Offensive de l'opposition

    Le 1er, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Jacques Chirac déclare que « l'expérience socialiste ne durera pas deux ans ». Il évoque l'éventualité d'une dissolution de l'Assemblée nationale et d'un recours à des élections anticipées.

    Le 3, à Saint-Jean-de-Sixt (Haute-Savoie),...

  • 31 août 1982 France - Roumanie. Dénouement de l'affaire Tanase

    Le 31, Virgil Tanase, écrivain d'origine roumanie qui avait disparu depuis le 20 mai, réapparaît : il avait été mis à l'abri par les services français de contre-espionnage. Un espion roumain, Mateï Haïducu, qui était chargé de l'assassiner, avait averti la D.S.T. François Mitterrand, tenu au courant...

  • 22 août 1982 France. Nomination des membres de la Haute Autorité audiovisuelle

    Le 22, l'Élysée rend publique la liste des membres de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle. Cette instance, dont les fonctions ont été définies par la loi du 29 juillet 1982, est destinée à « garantir l'indépendance du service public de la radiodiffusion sonore et de la télévision ». Elle...

  • 9-31 août 1982 France. Graves attentats à Paris et mesures antiterroristes

    Le 9, deux hommes armés de pistolets mitrailleurs lancent une grenade puis ouvrent le feu dans le restaurant juif Goldenberg, rue des Rosiers, à Paris (IVe). Ils s'enfuient en courant tout en continuant de tirer. Six personnes sont tuées, vingt-deux autres blessées. Cet attentat est condamné unanimement....

  • 8-24 août 1982 France. Élection de la première Assemblée de Corse

    Le 8, sont élus les soixante et un membres de l'Assemblée de Corse dont les compétences ont été fixées par la loi du 30 juillet 1982. Il s'agit de la première élection d'une assemblée régionale au suffrage universel. Dix-sept listes sont en présence. Le scrutin a lieu selon la règle de la représentation...

  • 31 juillet-4 août 1982 France. Accident routier de Beaune

    Dans la nuit du 30 au 31 juillet, une collision entre deux autocars, sur l'autoroute A 6, à quelques kilomètres de Beaune (Côte-d'Or), fait cinquante-trois victimes, dont quarante-six enfants, et une trentaine de blessés.

    Le 3 août, le président de la République, accompagné du Premier ministre...

  • 28 juillet 1982 France. Dissolution du S.A.C

    Le 28, le Conseil des ministres prononce la dissolution du Service d'action civique, en raison de son action « fondée sur la violence » et de ses « pratiques voisines du banditisme ». Issu du mouvement gaulliste et fondé en 1958 par Jacques Foccart, le S.A.C. avait été impliqué, en juillet 1981, dans...