16-20 avril 1997Israël. Rejet des poursuites judiciaires contre le Premier ministre Benyamin Nétanyahou

 

Le 16, au terme de son enquête sur l'affaire Bar-On, révélée par la presse en janvier, la police recommande à la justice d'engager des poursuites pour fraude et prévarication contre le Premier ministre Benyamin Nétanyahou. Ce dernier aurait nommé Roni Bar-On au poste de conseiller juridique de l'État en échange du maintien au sein de la coalition du parti religieux Shass. De son côté, Roni Bar-On aurait promis d'annuler certaines charges pesant sur le rabbin Arié Déri, chef du Shass, qui est poursuivi pour corruption. Benyamin Nétanyahou continue à nier et accuse l'opposition travailliste de « complot ».

Le 20, le procureur général d'Israël déclare qu'« il y a suspicion d'un acte délictueux, mais [qu'] il n'y a pas de preuves suffisantes » pour inculper Benyamin Nétanyahou. Ce dernier reconnaît avoir commis « une erreur mais pas un délit ». Il affirme que c'est son intransigeance face aux Palestiniens qui suscite les attaques contre son gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-20 avril 1997 - Israël. Rejet des poursuites judiciaires contre le Premier ministre Benyamin Nétanyahou », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-20-avril-1997-rejet-des-poursuites-judiciaires-contre-le-premier-ministre-benyamin-netanyahou/