16-19 mars 1998Chine. Élection de la nouvelle direction du pays

 

Les 16 et 17, l'Assemblée nationale populaire ratifie les changements intervenus au sein de la nouvelle direction du pays décidés par le Parti communiste lors de son XVe congrès, en septembre 1997. Le 16, Jiang Zemin est réélu à la présidence de la République, poste qu'il cumule avec ceux de secrétaire général du parti et de chef de l'armée. Le 17, l'ancien maire de Shanghai, Zhu Rongji, un technocrate réputé réformateur, est élu Premier ministre. Il remplace Li Peng qui est élu à la présidence de l'Assemblée nationale populaire. Ces « élections » instaurent pour la première fois une nette dualité au sommet de l'État.

Le 18, l'Assemblée investit un gouvernement rajeuni, principalement composé de technocrates, dans lequel ne figure qu'un seul vétéran de la révolution de 1949.

Le 19, Zhu Rongji, interrogé sur la répression du « printemps de Pékin » de juin 1989, endosse la version officielle d'un mouvement « contre-révolutionnaire » ayant fait l'objet de mesures « opportunes ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-19 mars 1998 - Chine. Élection de la nouvelle direction du pays », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-19-mars-1998-election-de-la-nouvelle-direction-du-pays/