15 septembre 2008Zimbabwe. Accord de partage du pouvoir

 

Le président Robert Mugabe et les opposants Morgan Tsvangirai et Arthur Mutambara signent un accord de partage du pouvoir, élaboré sous l'égide du président sud-africain Thabo Mbeki. Arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle, en mai, Morgan Tsvangirai s'était retiré du second tour, le mois suivant, sous les pressions du camp présidentiel. L'accord prévoit que Robert Mugabe reste à la tête de l'État et préside le Conseil national de sécurité où siègent des représentants de la police, de l'armée et des services secrets, mais aussi le Premier ministre, nouvelle fonction à laquelle Morgan Tsvangirai doit être nommé. Les deux hommes désigneront les ministres: quinze au sein de l'Union nationale africaine de Zimbabwe-Front patriotique (Z.A.N.U.-P.F.) du président Mugabe, treize au sein du Mouvement pour le changement démocratique (M.D.C.) de Morgan Tsvangirai et trois au sein de la faction dissidente du M.D.C. que dirige Arthur Mutambara, auquel est réservé le poste de vice-Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15 septembre 2008 - Zimbabwe. Accord de partage du pouvoir », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-septembre-2008-accord-de-partage-du-pouvoir/