ZIMBABWE, chronologie contemporaine

 

2019

15 mars 2019
Mozambique – Zimbabwe. Cyclone meurtrier et dévastateur.

Le passage du cyclone Idai sur la région de Beira – ville du Mozambique qui compte plus de quatre cent mille habitants – provoque des inondations meurtrières et dévastatrices. Idai poursuit ensuite sa route vers le Zimbabwe. Le bilan dans les deux pays s’élève à un millier de morts. Des centaines de milliers de personnes sont sinistrées. Cette catastrophe illustre la vulnérabilité particulière de  […] Lire la suite

12-14 janvier 2019
Zimbabwe. Grève générale contre la hausse des carburants.

Le 12, le président Emmerson Mnangagwa annonce un doublement du prix des carburants, car la dépréciation des « bonds notes » (qui servent de monnaie locale) a fait chuter le prix du carburant et a favorisé des exportations massives vers les pays voisins, engendrant une pénurie. Le pays traverse une grave crise économique et financière.Le 14, de violentes manifestations accompagnées de pillages et  […] Lire la suite

2018

29 juillet-3 août 2018
Zimbabwe. Élection d’Emmerson Mnangagwa à la présidence.

Le 29, lors d’une conférence de presse, l’ancien président Robert Mugabe, qui a été poussé à la démission en novembre 2017 par l’armée et par son parti l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), déclare soutenir le chef de l’opposition Nelson Chamisa, candidat du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) à l’élection présidentielle, plutôt que son ancien vice-présid […] Lire la suite

2017

4-24 novembre 2017
Zimbabwe. Éviction du président Robert Mugabe.

Le 4, le président Robert Mugabe affirme son intention de remplacer l’un des deux vice-présidents et de nommer une femme à ce poste. Cette annonce survient alors que l’influence de l’épouse du chef de l’État, Grace Mugabe, s’accroît, à l’approche des élections générales prévues en 2018.Le 5, Grace Mugabe déclare dans un rassemblement à Harare : « Je dis à M. Mugabe : “Vous devriez me laisser prend […] Lire la suite

2013

31 juillet 2013
Zimbabwe. Réélection du président Robert Mugabe.

Le président Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, est réélu dès le premier tour à la tête de l'État, avec 61 p. 100 des suffrages. Le Premier ministre Morgan Tsvangirai obtient 34 p. 100 des voix. Lors des élections législatives qui se tiennent le même jour, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique, formation du chef de l'État, remporte 160 sièges sur 210. Le Mouvement pour le c […] Lire la suite

16 mars 2013
Zimbabwe. Référendum en faveur d'une nouvelle Constitution.

Les électeurs approuvent massivement – avec près de 95 p. 100 des voix – par référendum le projet de Constitution qui leur est soumis. Le texte prévoit une réduction des pouvoirs du chef de l'État et une limitation de ses fonctions à deux mandats consécutifs – le président Robert Mugabe, en poste depuis 1987, pourra toutefois se représenter. Il supprime le poste de Premier ministre occupé par le c […] Lire la suite

2009

11 février 2009
Zimbabwe. Investiture du Premier ministre Morgan Tsvangirai.

Conformément à l'accord de partage du pouvoir signé en septembre 2008, Morgan Tsvangirai, principal opposant au président Robert Mugabe et chef du Mouvement pour le changement démocratique, est nommé Premier ministre; il prête serment le jour même. Cette investiture devrait mettre fin à une longue crise politique née à la suite de la réélection contestée du président Mugabe en juin 2008 et des vio […] Lire la suite

2008

15 septembre 2008
Zimbabwe. Accord de partage du pouvoir.

Le président Robert Mugabe et les opposants Morgan Tsvangirai et Arthur Mutambara signent un accord de partage du pouvoir, élaboré sous l'égide du président sud-africain Thabo Mbeki. Arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle, en mai, Morgan Tsvangirai s'était retiré du second tour, le mois suivant, sous les pressions du camp présidentiel. L'accord prévoit que Robert Mugabe reste  […] Lire la suite

1er-21 juillet 2008
Zimbabwe. Ouverture de négociations entre le pouvoir et l'opposition.

Le 1er, la 11e Conférence de l'Union africaine qui s'achève à Charm el-Cheikh (Égypte) ne remet pas en cause la réélection de Robert Mugabe à la présidence du Zimbabwe, en juin, et appelle seulement à la formation d'un gouvernement d'union nationale.Le 11, la Chine et la Russie mettent leur veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité des Nati […] Lire la suite

4-27 juin 2008
Zimbabwe. Réélection du président Robert Mugabe.

Le 4, l'opposant Morgan Tsvangirai, chef du Mouvement pour un changement démocratique (M.C.D.), qui est arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle en mai, est brièvement arrêté pour avoir participé à une réunion électorale non autorisée.Le 12, le secrétaire général et numéro deux du M.C.D., Tendai Biti, est arrêté à son retour d'exil et inculpé de trahison.Le 18, le secrétaire gén […] Lire la suite

1er-24 mai 2008
Zimbabwe. Résultats du premier tour de l'élection présidentielle.

Le 1er, alors que la tension est toujours très vive dans le pays, la Commission électorale annonce les résultats du premier tour de l'élection présidentielle tenu en mars. L'opposant Morgan Tsvangirai, candidat du Mouvement pour le changement démocratique (M.D.C.), arrive en tête avec 47,9 p. 100 des suffrages, devant le président sortant Robert Mugabe, de la Z.A.N.U.-P.F. ( […] Lire la suite

2007

11-29 mars 2007
Zimbabwe. Dégradation de la situation politique.

Le 11, à Harare, la répression d'une manifestation de l'opposition contre le régime du président Robert Mugabe fait un mort. Morgan Tsvangirai, chef du Mouvement pour le changement démocratique (M.D.C.), est arrêté. Toute manifestation est, depuis février, interdite dans le pays. Ces tensions politiques s'ajoutent à une situation économique dramatique: le taux d'inflation, alors proche de 2 000 p. […] Lire la suite

2005

31 mars 2005
Zimbabwe. Victoire électorale du parti du président Robert Mugabe.

Le 31, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique du président Robert Mugabe remporte la majorité absolue au Parlement à l'issue des élections législatives, avec 59,6 p. 100 des suffrages et 78 sièges sur 120; 30 autres sièges sont attribués directement par le chef de l'État. L'opposition du Mouvement pour le changement démocratique de Morgan Tsvangirai obtient 39,5 p. 100 des voix  […] Lire la suite

2003

18-21 février 2003
France – Afrique. Polémique autour de la présence de Robert Mugabe à Paris.

Le 18, l'Union européenne reconduit pour un an les sanctions adoptées en février 2002 à l'encontre du régime de Robert Mugabe, président du Zimbabwe, en raison de sa politique de répression de l'opposition, de sa réforme agraire imposée par la force et des atteintes qu'il porte aux libertés publiques. Ces sanctions interdisent notamment au président Mugabe de se rendre dans un pays de l'Union. Cet […] Lire la suite

2002

8-18 août 2002
Zimbabwe. Arrestations de fermiers blancs.

À la date du 8, sur les 2 900 fermiers blancs concernés, 400 ont obéi à l'ultimatum fixé pour l'évacuation de leurs terres dans le cadre de la réforme agraire décrétée par les autorités. Destinée à l'origine à faire cesser l'injustice créée par la possession de 70 p. 100 des terres cultivables par la minorité blanche qui représente 1 p. 100 de la population, cette réforme avait été précipitée et i […] Lire la suite

9-19 mars 2002
Zimbabwe. Réélection contestée du président Robert Mugabe.

Du 9 au 11 se déroule l'élection présidentielle, que remporte le chef de l'État sortant, Robert Mugabe, avec 56,2 p. 100 des suffrages. Celui-ci était opposé à l'ancien syndicaliste Morgan Tsvangirai, candidat du Mouvement pour le changement démocratique, qui conteste la légitimité du scrutin.Le 19, la participation du Zimbabwe aux réunions de chefs d'État du Commonwealth est suspendue pour au moi […] Lire la suite

25 février 2002
Zimbabwe. Inculpation du chef de l'opposition pour haute trahison.

Le 25, le chef de l'opposition au président Robert Mugabe, Morgan Tsvangirai, candidat du Mouvement pour le changement démocratique à l'élection présidentielle prévue en mars, est inculpé pour haute trahison, mais laissé en liberté. Accusé d'avoir « planifié l'assassinat du président », il affirme avoir été victime d'un coup monté par le pouvoir en place. […] Lire la suite

2000

24-25 juin 2000
Zimbabwe. Percée de l'opposition aux élections législatives.

Les 24 et 25 se déroulent les élections législatives, qui ont été précédées par une campagne d'intimidation et de violence orchestrée par les partisans du président Robert Mugabe. Alors que les observateurs européens estiment que, en raison de ces violences, on ne peut parler d'« élections libres et honnêtes », le président Mugabe déclare que, quels que soient les résultats du scrutin, son parti r […] Lire la suite

6-18 avril 2000
Zimbabwe. Mouvement d'occupation des fermes appartenant à des Blancs.

Le 6, le Parlement adopte une loi qui autorise, dans le cadre de la réforme agraire en cours, l'expropriation des fermiers blancs sans dédommagement – laissant celui-ci aux soins du Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale. Une première loi avait été votée en ce sens en mars 1992. Cent mille anciens colons, qui représentent 1 p. 100 de la population, détiennent encore 70 p. 100 des terres cultiva […] Lire la suite

11 février 2000
Zimbabwe. Rejet par référendum de la nouvelle Constitution.

Deux mois avant les élections législatives, le rejet, par 54,6 p. 100 des électeurs consultés par référendum, de la nouvelle Constitution visant à renforcer les pouvoirs du chef de l'État constitue un grave revers pour le président Robert Mugabe, le premier depuis vingt ans de présence au pouvoir. Celui-ci se trouve, pour la première fois, confronté à une opposition forte, qui dénonce la crise éco […] Lire la suite

1998

20-22 janvier 1998
Zimbabwe. Troubles et contestation latente.

Le 20, le gouvernement fait appel à l'armée pour réprimer les troubles – les plus graves depuis l'indépendance, en 1980 – qui agitent Harare depuis le 18 ainsi que des villes de province. La forte augmentation du prix des produits de base a suscité des manifestations qui ont rapidement entraîné des actes de destruction et de pillage.Le 22, le calme revient – un bilan officieux fait état de cinq mo […] Lire la suite

1996

16 mars 1996
Zimbabwe. Réélection du président Robert Mugabe.

Le président Robert Mugabe, au pouvoir depuis l'indépendance du pays, en avril 1980, est réélu pour un nouveau mandat de six ans, avec 92,7 p. 100 des suffrages. Il était le seul candidat. […] Lire la suite

1995

8-9 avril 1995
Zimbabwe. Le pouvoir du président Mugabe conforté par les résultats des élections législatives.

Les 8 et 9 se tiennent les élections législatives. Les résultats confortent le pouvoir hégémonique de l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Z.A.N.U.-P.F.), le parti du président Robert Mugabe. L'opposition ne remporte que 2 sièges sur 150 (dont 30 députés non élus). De plus, dans cinquante-cinq circonscriptions, l'opposition n'était pas en mesure de présenter un candidat face  […] Lire la suite

1990

28-30 mars 1990
Zimbabwe. Victoire du président Robert Mugabe aux élections générales.

Du 28 au 30, quatre millions huit cent mille inscrits sont appelés aux urnes pour des élections générales. Robert Mugabe, chef de file de la Z.A.N.U.-P.F., le parti au pouvoir, est reconduit pour cinq ans à la tête de l'État avec plus de 78 p. 100 des suffrages ; les candidats de la Z.A.N.U.-P.F. obtiennent cent seize sièges sur les cent vingt à pourvoir (sur les cent cinquante députés, trente son […] Lire la suite

1988

10-19 septembre 1988
Vatican – Afrique. Visite du pape Jean-Paul II en Afrique australe

Le 10, Jean-Paul II entame, à Harare, capitale du Zimbabwe, son trente-neuvième voyage à l'étranger, le quatrième en Afrique, mais le premier dans le sud du continent. Au cours d'un périple placé sous le double thème des droits de l'homme et du respect de la personne humaine, et qui l'amènera à visiter cinq pays en neuf jours, dont trois de la ligne de front anti-apartheid, le pape a prévu de cont […] Lire la suite

1987

22-30 décembre 1987
Zimbabwe. Instauration d'un régime présidentiel à parti unique

Le 22, le parti du Premier ministre Robert Mugabe, l'Union nationale africaine du Zimbabwe (Z.A.N.U.), signe un « pacte d'unité » avec le parti de son rival politique Joshua Nkomo, l'Union populaire africaine du Zimbabwe (Z.A.P.U.). Ce pacte en dix points prévoit notamment que la Z.A.N.U. et la Z.A.P.U. formeront désormais un seul parti appelé Z.A.N.U.-P.F. (Patriotic front) et dirigé par Robert M […] Lire la suite

1986

19-20 mai 1986
Afrique du Sud. Raids de l'armée sud-africaine dans trois pays voisins

Le 19, l'armée sud-africaine lance un triple raid contre des installations de l'A.N.C. au Botswana, mais aussi, pour la première fois, en Zambie et au Zimbabwe. Ces raids font trois morts et une dizaine de blessés. Les militaires présentent leur action comme une mesure antiterroriste après la découverte d'un arsenal clandestin d'origine soviétique. Les protestations internationales sont nombreuses […] Lire la suite

1985

1er-15 juillet 1985
Zimbabwe. Victoire de Robert Mugabe aux élections législatives

Du 1er au 4, les élections législatives se déroulent au Zimbabwe. Il s'agit d'élire une Chambre de cent députés (80 sièges pour les Noirs et 20 sièges pour les Blancs). L'élection des vingt députés par la minorité blanche a eu lieu le 27 juin. La Z.A.N.U. du Premier ministre Robert Mugabe remporte les élections avec 63 des 79 sièges à pourvoir. Ce dernier cependant n'a pas r […] Lire la suite

1983

16 août 1983
Zimbabwe. Retour de Joshua Nkomo

Joshua Nkomo, chef de l'opposition, qui cinq mois auparavant s'était volontairement exilé à Londres, regagne le Zimbabwe. Il souhaite mettre fin aux violences tribales qui ensanglantent la province du Matabeleland, son fief politique. […] Lire la suite

7-30 mars 1983
Zimbabwe. Massacre de populations civiles dans le Matabeleland et exil à Londres de Joshua Nkomo

Le 7, le gouvernement annonce l'arrestation de centaines de partisans de Joshua Nkomo dans la province du Matabeleland. La rivalité politique qui oppose les deux anciens chefs de la lutte pour l'indépendance, Robert Mugabe, actuel Premier ministre, et Joshua Nkomo, ancien ministre de l'Intérieur destitué en février 1982, a pris, en effet, un tour dramatique avec l'opération de ratissage engagée de […] Lire la suite

1982

28-31 mai 1982
Zimbabwe – France. Visite de Robert Mugabe à Paris

Le 28, au cours d'une tournée européenne, le Premier ministre du Zimbabwe, Robert Mugabe, s'arrête à Paris pour une « visite officielle de travail » de trois jours. Il s'entretient avec François Mitterrand et plusieurs membres du gouvernement. Au terme de cette visite, Robert Mugabe se félicite de la position française sur la Namibie, qu'il juge « positive ». Sur le plan économique, la France acco […] Lire la suite

6-17 février 1982
Zimbabwe. Exclusion de Joshua Nkomo du gouvernement

Le 6, la découverte d'un important dépôt d'armes près de Bulawayo, dans une propriété appartenant à la Z.A.P.U., parti de Joshua Nkomo, est rendue publique. Nkomo nie avoir eu connaissance de ce dépôt clandestin. Robert Mugabe, Premier ministre et rival de Nkomo, reproche à la Z.A.P.U. de chercher à « déclencher une nouvelle guerre au moment opportun ».Le 17, Joshua Nkomo est exclu du gouvernement […] Lire la suite

1981

23-27 mars 1981
Zimbabwe. Conférence des « pays donateurs »

Le 23, la Conférence sur la reconstruction et le développement du Zimbabwe (Zimcord) s'ouvre à Salisbury. Elle réunit les délégués d'une cinquantaine de pays invités à aider le jeune État, ainsi que des organisations internationales, comme l'O.P.E.P. et la Banque mondiale.Le Zimbabwe obtient une aide totale de 1,8 milliard de dollars qu'il a l'intention d'affecter en priorité au développement de l […] Lire la suite

5-16 février 1981
Zimbabwe. Menace de guerre civile

Après l'assassinat de deux missionnaires, l'armée disperse, le 5, quelques milliers de guérilleros de l'armée révolutionnaire (Zipra) fidèle à Joshua Nkomo. Du 8 au 11, des affrontements ont lieu dans la région de Bulawayo, au sud-ouest de Salisbury, entre la Zipra et l'armée de libération nationale du Zimbabwe (Zanla) du Premier ministre Robert Mugabe et font plus de trois cents morts.Cependant,  […] Lire la suite

10-18 janvier 1981
Zimbabwe. Poursuite du duel entre Robert Mugabe et Joshua Nkomo

Le 10, le Premier ministre Robert Mugabe remanie son gouvernement. Son rival Joshua Nkomo, chef du Front patriotique, qui perd le ministère de l'Intérieur et est rétrogradé à celui de la Fonction publique, est remplacé par Richard Hove, un homme du parti de Mugabe, pour le contrôle de la police civile et paramilitaire. D'autre part, Emerson Mnangagwa, proche du Premier ministre, est chargé de l'in […] Lire la suite

— Universalis