1er-21 juillet 2008Zimbabwe. Ouverture de négociations entre le pouvoir et l'opposition

 

Le 1er, la 11e Conférence de l'Union africaine qui s'achève à Charm el-Cheikh (Égypte) ne remet pas en cause la réélection de Robert Mugabe à la présidence du Zimbabwe, en juin, et appelle seulement à la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Le 11, la Chine et la Russie mettent leur veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant des sanctions contre le Zimbabwe à la suite de la persécution de l'opposition et des fraudes électorales perpétrées par le parti du président Mugabe.

Le 21, le président Mugabe et le chef de l'opposition, Morgan Tsvangirai, concluent un accord à Harare par lequel ils s'engagent à ouvrir des négociations en vue de trouver dans un délai de deux semaines « une solution permanente et viable » à la crise politique.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-21 juillet 2008 - Zimbabwe. Ouverture de négociations entre le pouvoir et l'opposition », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-21-juillet-2008-ouverture-de-negociations-entre-le-pouvoir-et-l-opposition/